Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par CC-passion

Le grand jour !

C'est aujourd'hui qu'avait lieu le premier contrôle technique de notre camping-car. Le rendez vous avait été pris plusieurs semaines en amont, et nous avions opté pour confier notre véhicule au concessionnaire FIAT Professional de Montargis afin pour lui d'engager toutes les formalités.

Haut la main mais...

Bien nous en a pris, car le passage au banc a bien laisser apparaître un défaut, même si ce dernier s'est révélé mineur : un réglage trop bas des optiques avant. Ce défaut rend obligatoire une contre-visite, procédure qui nous a été épargnée, le concessionnaire ayant immédiatement pris en charge l'anomalie, pour reconduire aussitôt le camping-car au centre agréé.

Anticiper !

Il faut dire que nous avions un peu anticipé les choses, en réclamant le remplacement des pneus avant que nous savions précocement usés. C'est également le jeu d'essuie-glace que nous avons fait changer, ces derniers ayant montré des signes de faiblesse peu avant le passage au contrôle technique.

Le contrôle technique du camping-carLe contrôle technique du camping-car
Le contrôle technique du camping-car

Le contrôle technique du camping-car

Des Michelin sinon rien !

C'est tout d'abord vers une autre marque de pneumatiques que ceux de première monte que le concessionnaire nous a orienté. Devant notre réaction, nous nous sommes aussitôt vus proposer de rester sur la marque de notre préférence en passant une commande spécifique. Ce sont bien des Michelin Agilis spécial camping-car qui ont eu notre faveur.

Un gage de tranquillité

Le contrôle nous a été facturé 78 euros TTC, un coût de prestation particulièrement compétitif, si l'on prend en considération que le concessionnaire a procédé lui même à la contre-visite rendue obligatoire pour un mauvais réglage d'optiques.

Ce contrôle technique aurait pu être un coût plus élevé si nous nous en étions occupés par nous même, non compté le temps qu'il nous aurait fallu consacrer à corriger l'anomalie pour retourner ensuite au centre agréé. C'est donc un gage de tranquillité non négligeable que de passer par son concessionnaire pour parfaire cette opération.

Commenter cet article