Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CC-passion

La mesure s'applique ça y est !

C'est depuis le 1er juillet 2018 qu'est entré en vigueur la nouvelle mesure de limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes nationales et départementales. Pour les étourdis, rappelons que cette limitation est appliquée sur les routes à double sens sans séparateur central, c'est à dire sans glissière, ni terre-plein ou encore muret.

Quelle conséquence pour nous  ?

A vrai dire peu de conséquences nous concernant : nous roulions déjà sur ces routes à cette vitesse la quasi totalité de nos parcours, voire à une allure encore plus réduite lorsque la beauté des paysages incite à lambiner. Nos vitesses de croisière sont de l'ordre de 80km/h sur routes à double sens, et 100 sur les voies rapides. Quant aux autoroutes, nous ne les avons empruntées qu'une seule fois en 10 ans de pratique pour nous rendre à un mariage ! 🙂

80km/h : on s'en fout !
80km/h : on s'en fout !80km/h : on s'en fout !
80km/h : on s'en fout !

80km/h : on s'en fout !

Un danger : les poids lourds

C'est le point noir de la mesure. Face au tollé général déclenché par cette décision gouvernementale, il est à prévoir des comportements agressifs sur la route, et en particulier provenant de ceux pour qui la route est un métier... et où le temps compte ! On pense à tous les professionnels, et parmi eux les poids lourds.

Quelle solution alors ?

La courtoisie. Afin de ne pas susciter les foudres de ceux qui vous suivent, pensez à leur faciliter le dépassement dès que cela se révèle possible. Attention cependant si vous jouer du clignotant pour indiquer au poids lourd qui vous suit qu'il peut engager sa manœuvre : il est particulièrement difficile d'évaluer sa capacité d'accélération, et votre bonne intention pourrait alors avoir de graves conséquences si ce dernier ne trouvait pas le temps de se rabattre à temps...

CC-passion est sur Facebook

CC-passion, c'est aussi une page Facebook, un excellent moyen d'être alerté de toutes nos publications !

Commenter cet article