Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par CC-passion

Un occultateur défectueux

C'est la casse bête : l'occultateur du lanterneau central nous a lâché. Nous le conservons toujours en position fermée afin d'éviter une exposition trop longue du mobilier intérieur aux rayons du soleil... et de la lune, au risque de le faire jaunir. L'occultateur est monté autour d'un ressort qui au fil du temps a cédé, rompant alors une pièce de plastique. Rendu irréparable, il faut le remplacer.

Une marque répandue : Dometic Seitz

Notre concessionnaire Montargois ayant cessé son activité définitivement, nous nous tournons naturellement vers Internet. Le composant à remplacer est d'une marque connue. Il s'agit d'un occultateur de marque Dometic Seitz, et le modèle est un Heki 2, modèle très répandu sur nombre de véhicules. Notre première surprise est le peu de distributeurs que nous trouvons sur Internet pour délivrer cet équipement. Dometic ne le distribuant pas en direct, nous nous tournons vers un accessoiriste du marché, le seul à proposer la référence du produit.

La galère des pièces détachéesLa galère des pièces détachées
La galère des pièces détachées

La galère des pièces détachées

Une commande passée le 10 octobre 2019

Une fois nous être assurés que la référence était disponible, nous passons commande le 10 octobre 2019. Le prix annoncé est de 304,05 €, et le délai de quelques semaines, rien de prohibitif donc. Le distributeur étant en position de monopole, nous n'avons quoi qu'il en soit pas d'autre choix que de patienter.

22 octobre 2019 : allongement du délai de livraison

Nous sommes avertis 10 jours plus tard d'un allongement du délai de livraison. Celle-ci est reculée au 22 novembre. Le délai reste somme toute raisonnable, et cette information ne vient en rien contrarier notre confiance en notre achat. Après nous être enquis de nouvelles, nous recevons d'ailleurs ce mail le 28 novembre nous confirmant que la pièce est bien arrivée à l'entrepôt, mais qu'un souci informatique a empêché la réception de commande et donc son expédition à notre domicile. Nous voilà donc rassurés.

 

La galère des pièces détachéesLa galère des pièces détachéesLa galère des pièces détachées

La galère des pièces détachées

6 décembre 2019 : la douche froide !

Cette fois, notre confiance est ébranlée par un mail surréaliste ! Notre interlocuteur nous annonce le 6 décembre qu'il va relancer... son fournisseur, alors qu'il nous a été écrit que la pièce était arrivée à l'entrepôt le 28 novembre. Un peu en colère, nous décidons de laisser passer les fêtes. Nous fâcher avec le distributeur nous ferait courir le risque qu'il annule notre commande, nous retrouvant alors sans solution.

23 janvier : nouveau délai

C'est notre distributeur qui cette fois reprend contact. Il nous annonce avoir eu des nouvelles de son fournisseur, et nous promet une livraison sous une semaine, une lueur d'espoir donc...

5 février 2020 : la délivrance !

Le colis est enfin arrivé ! Ce ne sont pas moins de 5 mois qu'il aura fallu avant d'être livrés de notre commande. Le remplacement de cet occultateur aura décidément été laborieux. Il nous restera maintenant à le monter, opération aisée au demeurant.

La galère des pièces détachées

La galère des pièces détachées

Une situation récurrente dans l'univers du camping-car

L'aventure que nous avons vécue n'est pas unique. De nombreux témoignages recueillis sur les forums ou les réseaux sociaux font état des difficultés des camping-caristes à obtenir des pièces détachées pour l'entretien ou la réparation de leur véhicule. Gageons que la FFCC, Fédération Professionnelle qui encadre ce secteur d'activité se saisisse un jour de ce problème qui met à mal une profession déjà flanquée d'une très mauvaise image de marque tant les mécontentements sur la qualité de service après-vente sont pléthoriques.

Rejoignez nous sur Facebook !

CC-passion, c'est aussi une page Facebook, un excellent moyen d'être alerté de toutes nos publications !

 

Commenter cet article